Mirabilis


 

Partagez | 
 

 Magie et Magie Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 74

Message

Magie


Introduction

Qu’est-ce exactement que la magie? C’est une question à laquelle de nombreux sorcier/ères ont tenté de répondre depuis des siècles. Somme toute, nous en savons encore très peu à ce sujet. Au-delà de ce qu’est la magie, elle est présente partout et en permanence. C’est une « force » qui quand elle est utilisée et canalisée permet de manipuler la réalité d’une façon ou d’une autre mais qui peut aussi se montrer très dangereuse. Il existe aussi de nombreuses façons de manipuler la magie que nous pouvons classer en trois grandes catégories : avec catalyseur, à l’aide de rituels et sans aucun intermédiaire.
Même si la magie est présente partout, certains lieux semblent en générer ou en attirer d’avantages que d’autres. Ces endroits sont souvent considérés comme des sanctuaires ou des « lieux de puissance ». Plusieurs de ces lieux font parties du folklore moldus. Que ce soit les pyramides d’Égypte ou les pierres de Stonehenge, ces endroits parsèment le monde témoignant souvent des moments où les premiers « sorciers » ont tenté de se familiariser avec la magie.
Pourquoi il y a-t-il des sorciers et des moldus? Un sorcier se distingue par sa capacité à utiliser la magie ambiante. D’où est-ce que cette capacité lui vient? C’est un mystère de plus. Certains se plairont à dire que c’est dans le sang que la solution se trouve mais le fait est que des enfants nés de parents moldus peuvent tout de même posséder cette capacité.

Avec catalyseur

Le catalyseur le plus connue pour manipuler la magie est la fameuse baguette. Au cours de l’histoire, plusieurs autres objets ont joué le même rôle. Un catalyseur est un objets employé par un sorcier pour manipuler plus facilement la magie en demandant beaucoup moins de préparations et de concentration. Le défaut de cette méthode est qu’elle empêche d’employer la magie à sa pleine puissance. C’est cependant un moyen simple de l’employer au quotidien et d’utiliser aussi des enchantements assez puissants. Comme c’est aussi la méthode la plus répandue, l’incapacité d’utiliser le dernier degré de puissance est un handicap négligeable. Quelqu’un qui a utilisé un catalyseur ou qui a appris à utiliser un catalyseur pour manipuler la magie aura énormément de mal à apprendre une autre manière de faire.
Un catalyseur peut se trouver aussi facilement à l'état naturel. Différentes plantes par exemple sont des catalyseurs plus ou moins puissants, c'est pourquoi elles possèdent différents attributs qui peuvent en faire des ingrédients utiles aux sorciers. Certaines créatures pouvant aussi manipuler la magie ont sur ou dans leur corps un catalyseur pouvant être utilisé comme ingrédient.

Avec des rituels

Tout sorcier a la capacité d’utiliser la magie. Pour ce faire, il doit user d’une grande concentration. C’est à cette fin que divers rituels ont été mis au point. Que ce soit à travers de longues incantations ou une série d’actions précises, les rituels permettent à celui qui les pratique de se consacrer uniquement à son objectif final. Le rituel complexe permet souvent d'obtenir des résultats très puissants. Par contre, la magie par les rituels présente aussi de grands risques, dans certains cas, une seule erreur peu se montrer catastrophique, voir même fatale.
Même en Grande-Bretagne où la magie avec catalyseur est plus que dominante, les rituels occupent une place importante. Le domaine qui n'y échappe pas est la préparation de potions. En effet, une potion se fabrique à partir d'ingrédients précis, ayant souvent diverses propriétés en faisant des catalyseur à différents degrés, et en suivant une méthode toute aussi précise. Le processus doit être répété d'une seule et même façon pour obtenir le même résultat. La fabrication de potion est donc une sorte de rituel plus ou moins long qui permet de manipuler la magie et de la contenir dans un forme matérielle.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 74

Message

Magie Noire

La magie noire se caractérisait à la base par les intentions du sorcier qui l’utilisaient. Les sortilèges associés à cette pratique sont les maléfices car ils visent directement à causer du mal à quelqu’un. Logiquement, utiliser un maléfice ne veut pas systématiquement dire employer la magie noire mais c’est la législation du ministère qui définit aujourd’hui ce qu’est la magie noire. Cette définition a changé plusieurs fois au cours des années comme le montreront divers extraits tirés de lois concernant la magie noire.


Petite histoire

1379
« Tout sorcier tuant un autre sorcier sera exécuté de la même façon qu’il a donné la mort. »
Il s’agit du premier texte pouvant être attribué à une tentative de légiférer en matière de magie noire. Le Conseil des Sorciers a pendant cette période du mal à imposer son autorité face à de puissantes familles de sorciers. Les vengeances étaient la forme la plus commune de justice et le chaos régnait. Conscient de ne pas pouvoir rétablir l’ordre, le Conseil tenta donc par cette loi de rendre légale ces vengeances afin d’espérer pouvoir éventuellement affirmer son autorité.

1546
« La pratique de la magie dans le but de causer la mort, d’œuvrer contre la nature ou de contraindre une personne à agir contre sa volonté est interdite est punissable d’emprisonnement. »
Le Conseil des Sorciers est un organisme assez puissant pour maintenir l’ordre et assurer une justice au XVIème siècle. C’est dans cet esprit que cette loi est promulguée. La peine d’emprisonnement qui y est mentionné est souvent assez légère mais en cas de récidives, le procès devient assez expéditif et la peine de mort est inévitable pour la grande majorité des cas. À cette époque pourtant la « magie noire » n’est pas encore définie clairement et ce sont plutôt ces impacts que sa pratique qui est punie.

1582
« Tout sorcier à le droit de se défendre de la manière qu'il jugera adéquate. »
Cette loi peu au premier abord sembler étrange mais il faut comprendre que la situation était tendue à l'époque entre diverses familles de sorciers. Les combats et les attaques sournoises étaient fréquents et le nombre de procès pour cause de désobéissance à la loi de 1546 explosa. Si bien que le Conseil des Sorciers dû opter pour une nouvelle mesure qui se voulait temporaire mais qui comme bien d'autres lois tomba dans l'oubli alors que les soucis de la communauté magique devinrent tout autre avec la création du Ministère de la Magie au début du XVIIème siècle.

1683
« La magie noire, telle que défini par l’intention du sorcier voulant utiliser sa magie pour faire du mal ou nuire à autrui, est interdite dans sa pratique. Tout ceux reconnu coupable de pratiquer les arts obscurs devra subir une peine allant d’une lourde amende à une incarcération. »
C’est dans ce bref article que le Ministère de la Magie offre une première définition de la magie noire en plus d’en condamner la pratique en elle-même. Il est intéressant de noter que les  peines d’emprisonnements devinrent plus fréquentes et plus lourdes à l’époque avec la création d’Azkaban.

1717
« Sont par la présente déclarés illégaux les Sortilèges impardonnables, soit: le sortilège de la Mort, le sortilège de Doloris et le sortilège de l'Imperium. Le sorcier qui en fera usage pourra se voir condamner à l'enfermement à perpétuité à Azkaban»
Première mesure prise par le Ministère de la Magie en ce qui concerne l'interdiction de certains sortilèges. Cet article s'inscrit dans la continuité de la volonté de contrôler la magie noire. C'est aussi cet article qui conduira à la création officiel du bureau des aurors un peu plus tard dans la même année.

XIXème siècle
Il n'y a pas eu de lois particulièrement importante au courant de ce siècle qui a pourtant connu son lot de problèmes reliés à la magie noire et ce malgré la présence affirmée du bureau des aurors et la force du Ministère. De nombreux sorciers tentèrent de se hisser au pouvoir de façon plus ou moins légitime si bien qu'il est arrivé à l'occasion que le Ministre nomme son successeur au lieu de procéder à des élections. Les respect des différentes lois fut mis à rude épreuve. Le ministre changeant fréquemment, il était souvent plus occuper à protéger sa position qu'à contrôler ce qui se passait réellement. L'instabilité s'est poursuivit jusqu'au XXème siècle, elle s'est même traduite dans le monde moldu.

1955
« User de la magie pour s'assurer une position sociale ou détriment d'un autre sorcier ou en entravant le processus démocratique permettant aux sorciers et sorcières de choisir leur dirigeant est un crime contre la communauté sorcière»
Cette loi longtemps débattue pour être finalement admise en 1955 est le résultat d'un retour progressif à la stabilité. Il est ici aussi question de magie noire quoique indirectement selon le sens de la loi de 1546 car il est ici question de contraindre des individus à agir contre leurs volontés.

1981
« Tous les mages noirs ayant contribué à la destruction et à la mort d'innocents seront jugés et condamnés avec justesse pour leurs crimes.»
Cette loi votée tout juste à la fin de la première guerre des sorciers avait pour but de donner les moyens aux aurors de traquer et amener devant le Magenmagot ceux qui ont suivi le Seigneur des Ténèbres. La loi a donc des limites assez large pour permettre d'agir sans trop de contraintes et essayer de ramener un sentiment de sécurité à la communauté.

1998
« Employer la magie dans le but de discriminer et nuire à un groupe d'individus en suivant des raisons idéologiques est un crime. »
Cette loi a été promulguée suite au second avènement de Voldemort et à la campagne contre les nés-moldus en espérant éviter qu'une telle discrimination ne se reproduise.

2008
« Un groupe d'élite formé de fonctionnaires du ministère aura pour mission de contrôler tout ce qui concerne la magie noire sans devoir s'en rapporter au bureau des aurors mais plutôt au ministre lui-même. »
L'acte fondateur des Scarecrows, la première mention de leur existence et de leur mission.

2014
« La corruption par la magie noire étant incontrôlable, il est maintenant interdit d'enseigner cette sordide magie qui pousse tout ceux qui l'apprennent au crime.  »
Désirant véritablement mettre fin à toute menace en ce qui concerne la magie noire, le Ministère préfère en interdire l'enseignement en espérant ainsi que le sujet finira par désintéresser les élèves. Ce n'est pas ce qui c'est passé évidemment, s'en ai suivit entre autre une véritable chasse aux livres de magie pour les classer et supprimer les "mauvais livres".

2023
« Ne pas dénoncer un mage noir est un crime aussi grave que de pratiquer cette même magie.»
Face à la montée de groupes clandestins et de la continuation de certaines pratiques, la Ministère a espéré pouvoir obtenir des délations afin de resserrer la surveillance et de se montrer encore plus dissuasif.

2025
« Tout individu soupçonné de pratiquer la magie noire doit être dénoncé et arrêté. »
La toute dernière loi promulguée par le ministère reflète la nouvelle intensité de la lutte. Le Ministère est tout à fait conscient qu'il existe des groupuscules pratiquant encore la magie noire et espère ainsi se donner la latitude nécessaire à les arrêter. Ne serait-ce pas plutôt un moyen pour se débarrasser d'opposants politiques? Certains le croient.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 
Magie et Magie Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [Magie] La magie dans notre monde.
» Type de sorcellerie † La magie tzigane
» Magie profane et divine
» La magie en combat.
» [Officiel]La Magie curative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirabilis :: Premiers pas :: Règlements et Annexes :: Annexes-
Sauter vers: