Mirabilis


 

Partagez | 
 

 Balthazar Maugrey - I got one eye on you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Âge : 42 ans
Situation : Célibataire/C'est compliqué...
Ancienne Maison : Gryffondor
Profession : Auror
Messages : 8

Message


MAU-B030483

Identité
Nom: Maugrey
Prénom: Balthazar
Âge: 42
Naissance: Londres
Profession/Études: Auror
Sang: Sang-Mêlé
Statut: Célibataire/C’est compliqué…
Baguette: Sureau - Cheveu de Vélane - 29 cm
Particularité: Aucune
Patronus: Essaim d’abeilles
Ancienne maison: Gryffondor
Diplôme: F.A.U.N.E en Arts de la Magie

Sincère - Audacieux - Déterminé - Naïf - Grégaire - Émotif - Têtu - Curieux - Vif - Juste

Opinion sur la magie noire: Selon Balthazar, aucune magie n’est véritablement liée à un comportement particulier. La magie noire demeure des sorts puissants ou que le ministère ne comprend simplement pas. Cependant, sans être encadrée, la magie noire peut être utilisée pour accomplir de sombres desseins. Maugrey ne considère donc pas que la magie noire soit plus dangereuse que la magie ''normale''. Puisque plusieurs sorciers dangereux se considèrent comme des adeptes de la magie noire, la réputation de cette dernière ne fait que se détériorer.

Appartenance à un groupe: Connu pour son efficacité en tant qu’auror, Balthazar a été rapidement introduit dans le milieu des scarecrows. Bien que sa vision concernant la magie noire demeure mitigée, Maugrey demeure fidèle à l’organisation. Le réel problème avec la magie noire demeure le manque de supervision dans son apprentissage. Les mages noirs forment leurs recrues avec une vision péjorative, ce qui conduit à des abus de ce type de magie. Il s’agit peut-être d’une utopie, mais si cette magie pouvait être encadrée... Peut-être qu’elle ne serait pas considérée comme dangereuse. Mais pour le moment, la seule option logique demeure celle de traquer et de neutraliser les porteurs de ce pouvoir.

En réalité:
Avatar: Chris Hemsworth
Avec quelques années de rps à mon actif, donc quelques-unes comme modo dans mon sac, il n’y a pas grand-chose à savoir sur moi. Disponibilité de rp variante, la bonne humeur est cependant toujours présente! Et afin de répondre aux vraies questions : oui, je veux bien un cookie!



Dernière édition par Balthazar Maugrey le Jeu 10 Mar - 3:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Âge : 42 ans
Situation : Célibataire/C'est compliqué...
Ancienne Maison : Gryffondor
Profession : Auror
Messages : 8

Message


Introduction
Portant le nom de famille Warden pendant ses années d’études à Poudlard, Balthazar adopta le nom de Maugrey avant son entrer à l’université. Il considère les Murray comme une seconde famille et considère Callum Murray comme un frère.



Histoire

La famille Warden
Ce que je vais vous racontez, ce ne sont que mes propres souvenirs ou bien ceux que l’on m’a rapportés. Nous vivions à Londres, près du chemin de traverse, tous les trois. La famille Warden, une petite famille de sang-mêlé composé de deux jumeaux et d’une mère monoparentale. Je me souviens qu’à cette époque, ma mère n’aimait pas discuter de notre père. Aucune colère, aucune animosité dans ses propos. Mais sur cet inconnu qui était mon père, je ne savais rien… Pendant longtemps, je me suis demandé les raisons de ce mutisme. J’ai été marqué par ce manque de figure parentale, c’est ma sœur qui nous soutenait à travers cette étape. Nos liens étaient peut-être plus forts que la moyenne, nous devions nous soutenir l’un et l’autre.

C’était une époque plutôt calme. Maintenant, je pourrais dire que c’était le calme avant la tempête. C’est toujours plus facile de regarder le passé une fois que tout nous était dévoilé. Mais à l’époque, rien de tout ça ne m’avait effleuré l’esprit. Aucune menace sur nos vies, notre enfance était plutôt paisible lorsque l’on considère tout ce qui se produisit plus tard. Cependant, s’il y avait une chose dont je me souviendrais toujours, c’était l’apparition de cet homme. Il s’appelait Duncan Murray et j’ai souvent pensé que sa présence était étrange. Il disait avoir rencontré notre mère lors d’une journée de travail et qu’il avait commencé à sympathiser. Lui aussi était veuf et devait vivre seul avec un enfant. Nous avions tous les deux le même âge selon ce qu’il me disait. Je ne savais pas quoi penser de lui, mais Amy et moi gardions nos distances.

Il visitait de plus souvent notre mère et notre vie commença à être plus facile financièrement. J’ai rencontré son fils Callum quelques fois, mais je pense que nous étions tous les trois incertains de ce qui se passerait. Peut-être la peur de devenir une nouvelle famille et de coexister avec des individus que l’on n’aime pas? Je pense que nous avions environ neuf ou dix ans quand Duncan nous invita à vivre dans sa maison, délaissant Londres pour une maison spacieuse. Bien sûr, les premiers temps furent… difficiles. Je ne pouvais pas accepter cette personne comme un nouveau père, mais il était là quand nous en avions besoin… Il était sévère, mais juste. Monsieur Murray s’occupait bien de nous et, au final, je lui en suis reconnaissant.

"L’effet Harry Potter"
Une fois les lettres de Poudlard arrivées, nous sommes arrivés chez Olivanders. Monsieur Murray n’y avait jamais été pour acheter une baguette, les Murray possédant leurs propres baguettes. C’était une expérience nouvelle pour lui, ce qui me fait encore bien rire aujourd’hui. Mais c’est également à ce moment que j’ai été choisi par une baguette très… spéciale. Je pense qu’Ollivanders a été troublé par le nombre de baguettes qui me rejetait. Ce qui était plutôt gênant alors que ma sœur avait obtenu la sienne en quelques minutes seulement. Je pense que plus d’une heure et près d’une centaine de baguettes d’essai avaient été nécessaires avant de trouver celle qui deviendra ma partenaire. Possiblement l’une des baguettes les plus étranges qu’il avait confectionnées, ignorant si quelqu’un serait choisi par celle-ci. À cette époque, je pensais que ma baguette me détestait. Les premières tentatives étaient simplement catastrophiques : les sorts que je lançais à Poudlard étaient des échecs cuisants. Bien souvent, ma baguette refusait de donner le moindre signe de vie, ce qui fit rire Callum et Amy. Moi et Callum étions chez les Griffondors alors que ma sœur était chez les Serdaigles.

Mais cette première année de cours… L’année 1994… La coupe des trois sorciers et le retour du plus sinistre mage de notre époque. C’était le début de ce que j’appelais "l’effet Potter", des années d’études tous plus étranges les unes que les autres. Après ce qui s’était produit, il y eut de grandes discussions dans notre famille. Si nous devions continuer les études à Poudlard ou si nous devions utiliser les services d’un tuteur. Au final, ma mère avait convaincu de nous garder à l’école. Ce fut le bon choix, mais ce fut des années très dures pour nous. L’entrainement de la famille Murray était radical, ce qui était plutôt positif pour moi. Avec une grande détermination, je progressais et ma baguette semblait se modérer quelque peu. Mais les mois passés à Poudlard furent éprouvants. Callum et moi n’étions pas toujours les plus sages et l’arrivée d’Ombrage laissa sa marque… Mais lorsque l’école fût dirigée par les mangemorts, nous savions tous ce qui se produirait…

Nous étions jeunes, mais nous avions conscience des enjeux. C’est durant cette période que j’ai appris à comprendre complètement ma baguette. Ce qu’elle désirait, c’était l’excitation du combat… La tension que le conflit apportait et surtout ce désir de l’emporter contre des adversaires redoutables. Elle conservait un très mauvais caractère, refusant parfois de fonctionner pour des taches indignes d’elle. Mais ce conflit? Elle était prête à m’obéir pour prouver sa valeur. Mais nous étions tous les trois biens trop jeunes et, lorsque les premières rumeurs d’un conflit armé à Poudlard se firent entendre, Duncan était venu pour nous emmener loin de là. Nous n’avons jamais participé à cette bataille, mais tous les trois, nous aurions facilement été capables de nous défendre. Enfin, c’est l’influence Murray qui parle présentement… Avec tous les morts, ce choix était probablement plus sage. La victoire d’Harry Potter et la chute des mangemorts changèrent le monde. Cette fois-ci, plus de menaces, la paix était revenue pour un bon moment.

De Warden à Maugrey
C’est après la guerre qu’il y eut un évènement des plus étranges au manoir. Peu de temps après la mort de Voldemort, un corps fut apporté par des membres de la famille Murray. Ce fut probablement la seule et unique fois de ma vie que j’ai vu Duncan versé une larme… Et ma pauvre mère… Personne ne pouvait s’approcher d’elle pendant une semaine… J’étais assez vieux pour mettre un et un ensemble… C’était mon père, le vrai. Mais qui était-il? On me refusa de voir le corps ou même de me donner un nom. On me promit des réponses après Poudlard, ce que j’acceptais de mauvais gré… J’avais l’impression que l’on m’empêchait de découvrir qui j’étais véritablement, de connaître mes origines! Mon énergie colérique fut dirigée vers les études, les résultats que j’obtenais étaient satisfaisants même pour les critères des Murray. Mais durant ses trois années, je me rongeais de l’intérieur… J’étais obsédé par ce secret et je pense que sans Callum et Amy, j’en serais probablement devenu fou.

Mais le jour des réponses arriva… Après les derniers jours à Poudlard et les ASPICs, nous méritions nos réponses. Je me souviens encore du coffre qui était sur la table : je regardais ma sœur alors que nous nous demandions ce qu’il renfermerait. Duncan nous raconta alors ce qu’il nous avait caché… Une histoire qui remontait très loin dans le passé. Pendant la première guerre des sorciers, il y avait eu une confrontation entre l’ordre du phénix et les mangemorts. Il y avait eu une victime, un Murray, que mon père avait tout tenté pour le sauver. Malheureusement, ce fut peine perdue… Lui et mon père étaient de bons amis, tous deux travaillaient chez les aurors. Se sentant coupable de la mort du frère de Callum, il s’était rapproché des Murray pendant un moment. Mais lorsque la guerre fut terminée et qu’il tenta de s’installer pour fonder une famille, la crainte que les sorciers noirs reviennent le força à quitter sa famille. Il avait cependant un plan, ou plutôt une requête faite à un ami : s’assurer que sa famille soit protégée pendant qu’il nettoierait le pays de cette vermine. Et il avait réussi avec un grand succès. Mais alors qu’il se sentait confiant, il fit une erreur qui aurait pu lui coûter la vie…

Il confia alors à Duncan la location de ce coffre. Ce dernier contenait ses souvenirs qu’il désirait nous léguer. À ma grande surprise, j’avais déjà vu cet homme plusieurs fois à Poudlard et une fois à la résidence des Murray. Cet homme était l’auror le plus craint des mangemorts : Alastor Maugrey, connu aussi comme Maugrey ''fol-œil''. Il n’y avait que peu de souvenirs dans lesquels nous étions présents, Amy et moi. La journée de notre naissance, le seul grand ''risque'' qu’il avait pris, la journée qu’il nous avait visités pour rendre visite à Duncan... Lorsqu’il avait appris la mort de fol-œil, Duncan avait mobilisé quelques hommes pour retrouver son corps. Ce n’est qu’après la chute de Voldemort qu’un mangemort fut capturé et qu’il révéla la cachette du corps. Peu savent ce qui s’est produit, peu savent que Maugrey a été enterré dans les catacombes des Murray. C’était un honneur particulier, les Murray considéraient que les morts alimentaient la puissance de leur famille. Nous étions restés devant la pensine très longtemps, regardant en boucle certains souvenirs. Avant de finalement nous laisser, Duncan me plaça dans la main l’œil artificiel qui avait fait le surnom de mon père. Avec une véritable sépulture, l’œil revenait à ses descendants. En observant les souvenirs qu’il nous avait laissés, souvent trace de ses sacrifices pour nous, j’en étais transformé…

J’étais maintenant Balthazar Maugrey… Et malgré tout ce que j’avais pensé avant ce jour, je savais maintenant qui j’étais véritablement…

Mirabilis
Mon entré à Mirabilis se fit sans grande difficulté. Bien que plusieurs puissent penser que notre admission était presque assurée avec Duncan, ce n’était absolument pas le cas. Si l’un de nous trois était indigne selon lui, notre admission aurait été refusée en moins d’une seconde. Alors que moi et Callum étions dans les arts de la magie, ma sœur s’était dirigée dans le domaine des études de la vie. C’est également à ce moment que je me suis rendu compte à l’évidence que Callum et Amy devenaient très proches et, si je les avais croisés ensemble à Poudlard, je percevais que cette relation était beaucoup plus sérieuse que je ne le pensais. C’était un sentiment très étrange, je ne savais simplement pas si je devais être heureux ou simplement en colère… Je me sentais trahi intérieurement, mais je comprenais leurs sentiments. Puisque j’étais incertain de mes propres sentiments, j’ai commencé à me détacher tranquillement de la résidence des Murray. J’ai tenté de trouver ma place un peu partout, mais je repassais toujours quelques jours plus tard au domicile familial.

L’entrainement rigoureux des Murray, qui étaient beaucoup plus exigeants que celui demander lors de la première année d’étude, nous avait beaucoup aidés. Mais pour être honnête, à l’exception de quelques évènements isolés, c’était une époque plutôt calme… Il faut dire qu’avec la fin de Voldemort, tout était beaucoup plus calme. De tout ce qui se produisit, je me souviendrais toujours du "duel " entre moi et Callum. Alors qu’un professeur désirait que l’on démontre l’efficacité d’un sort que l’on pratiquait à ce moment, nous avions été choisis. Mais une fois l’un contre l’autre, nos baguettes ont simplement refusé de lancer leurs sorts. Bien que nous ayons prouvé que c’était une exception qui ne se reproduisait pas, certains pensaient que nos baguettes étaient défectueuses. Nous n’étions simplement pas faits pour nous combattre, même nos baguettes ne désiraient pas un affrontement.

Après les cinq années à Mirabilis, nous avions finalement obtenu notre FAUNE. Avec mon nom, j’ai rapidement été accepté comme auror. Je possédais une certaine renommée, une célébrité à laquelle je devais me montrer à la hauteur. Callum me rejoignit également pendant quelque temps. Je pense que nous étions encore en stage lorsque nous traversions une période très sombre de notre vie. On m’apprit que ma mère était morte dans son sommeil, ce qui m’obligea à prendre quelques jours pour digérer la nouvelle… Je suis retourné par la suite avec les aurors simplement pour prendre de nouveau congé : cette fois, c’était Duncan qui périssait. Je n’ai jamais su ce qui avait été dit alors que Callum était à son chevet, mais il avait été dévasté. Il avait perdu son père, mais devenait également le chef de la famille… Ce qui m’avait toujours semblé être une position peu enviable. Néanmoins, avec le soutien que ma sœur et moi apportions, Callum pouvait faire le point. Une fois que mon ami était en possession de ses moyens, je commençais véritablement ma vie comme auror.

L’héritage familial
Mon père avait toujours eu une réputation impressionnante : fol-œil, le sorcier qui avait rempli la moitié d’Azkaban. Je pense même que mon nom fut utilisé comme propagande contre les mangemorts qui avaient échappé à la justice depuis la mort de leur ancien maître. Cependant, j’avais souvent été employé contre ceux qui se disaient suivre les traces des mangemorts. C’était une perspective inquiétante, mais elle était une triste réalité. Malgré tout ce qui avait été commis, plusieurs désiraient le retour à la vie de ce sorcier. Ou même de poursuivre les mêmes idéaux… Cette pensée me glaçait le sang et je fis tout ce qui était en mon pouvoir pour arrêter de tels individus. Le gouvernement avait décidé d’imposer une interdiction envers ce qui était considéré comme la magie noire. Pour moi, ça ne changeait que très peu de choses : en l’honneur de mon ancêtre, je désirais traduire en justice les derniers mangemorts et neutraliser les futures menaces.

J’étais jeune, mais je démontrais un potentiel monstre à ce que je comprenais. Bien rapidement, j’étais le sorcier que l’on envoyait pour traiter des sorciers et sorcières puissantes. Ma baguette ne désirait combattre que les plus forts et c’était dans ce domaine que j’excellais. Parfois, on demandait mes services dans différents pays, ce qui me permit de voyager un peu. Mais le plus agréable demeurait mes voyages à Mirabilis : Callum, qui avait remplacé son père, vivait une vie plutôt tranquille. Avec une famille, chose que je n’envisageais pas encore! Mes récits l’intéressaient toujours alors que je prenais discrètement des notes sur les sorciers potentiels pour les aurors.

Mais malgré tout ça, je ne me retrouvais pas dans toutes ses actions. Après quelques années, je me demandais si mes actions avaient véritablement des effets. Malgré quelques arrestations et de nombreux combats avec des sorciers belliqueux, ils étaient toujours remplacés. De tels successeurs qui se firent souvent beaucoup plus radicaux et souvent de plus en plus talentueux. C’est dans cette période de ma vie que je fus approché par les scarecrows. Ils avaient besoin d’hommes comme moi, capables de remplir à bien une mission. Et à ce moment, je pensais que de rejoindre le groupe me permettrait d’être utile. Empêcher que des atrocités faites par un groupe de sorcier élitistes ne se reproduisent! Seul le temps me dira si j’ai fait le bon choix, mais je n’en regrette rien jusqu’à ce jour.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
 
Balthazar Maugrey - I got one eye on you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» BALTHAZAR MALE X LOULOU DE POMERANIE SPA DE DOUAI (59)
» Mackenzy Mia Balthazar[validée]
» Fiche de Zander Balthazar
» Alastor "Fol'Oeil" Maugrey
» Alastor Maugrey (finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirabilis :: Personnages :: Dossiers du Ministère :: Fiches Acceptées-
Sauter vers: